Marcel PAJOT      
 par Thierry SZNYTKA
Arts Actualités Magazine
   Le trait et la couleur se mêlent, s’alternent, pour composer une œuvre qui, soucieuse de réalisme, flirte avec la caricature en respectant les ambiances. Le dessin, travaillé avec maestria, permet à ce grand maître du carnaval vénitien d’écrire une véritable fresque picturale, au souffle puissant. Dans ces espaces d’une incroyable vitalité, des musiciens côtoient des masques carnavalesques qui narguent de leurs mystères, des gueules de personnages. Manifestement, le travail de la couleur, dans la somptuosité de ses déclinaisons, permet à l’artiste de révéler les éclairages pour mettre en exergue certaines parties de la toile. Chaque geste, chaque détail, a véritablement sa raison d’être pour cet illustrateur inouï, qui se plaît à traquer la vérité des postures, en soulignant le caractère énigmatique de ces atmosphères enfiévrées. Cette vision subjective exacerbe l’intensité expressive de la scène, en préservant l’aspect festif de ces cortèges costumés, tout droit sortis d’une commedia dell'arte. Dessinateur génial et coloriste talentueux, Marcel Pajot réussit à initier un univers de farces et de tragédies qui captive l’esprit de sa puissance émotionnelle.

T.S.
Lire un autre article
de Thierry SZNYTKA
dans
de juillet/août 2004
YAKINO
audience en temps réel
real time audience measurement